• Accueil
  • > Archives pour septembre 2007

Archive pour septembre, 2007

un atelier poterie et modelage!

j’ai eu la possibilité de participer à un atelier poterie et modelage proposé par la fraternité franciscaine: Maison St François 2 rue Berthollet à lille. Les ateliers se déroulent le 4ème mercredi de chaque mois de 20h00 à 22h00.

Une occasion d’apprendre une technique et surtout de laisser parler la terre entre vos mains.

Pour tout renseignement contacter : Marie-Valentine Haverland :03-20-89-76-39.

Pour le site : http://perso.orange.fr/accueil_franciscain

 

Commentaires

  emoticone

Bonjour à tous,

SUPER cette idée de blog entre animateurs…. Merci à ANNE SOPHIE de l’avoir lancé : à nous maintenant de l’alimenter….en adresses gourmandes, en bricolages, en texte, en trucs, en chansons  : tout est ouvert…

Je vous partage une réflexion que nous aurons ce samedi 15 SEPTEMBRE 2007 entre éducateurs reliés au Réseau NICOLAS BARRE : j’ai fait un résumé du livre de M. MALARTRE : « est-il encore possible d’éduquer » et à la fin chacun dira :

EN CETTE RENTREE 2007, quel signe (petit ou grand), ai-je repéré qui me permet de dire que

OUI

il est encore possible d’éduquer ?

Et pour nous, quel signe (petit ou grand) ai-je repéré qui me permet de dire que la MISSION PASTORALE est possible et formidable ????

BIEN CORDIALEMENT, M.Paule GRAER

Merci pour votre réponse !!!!

ET TOI, QUE REPONDS-TU ?????

RESEAU NICOLAS BARRE

RENCONTRE DU 15 SEPTEMBRE 2007 

 

EST-IL ENCORE POSSIBLE D’EDUQUER ?

Livre de Monsieur Paul MALARTRE – éditions de l’atelier – 2007

 

Abbé Pierre : « aucun homme n’est sans avenir. Tout dépend du regard que l’on porte sur lui ».

Il est toujours possible et passionnant d’enseigner et d’éduquer.

 

  • I. UNE FIDELITE CREATRICE
  • - les fondateurs n’ont pas gémi sur leur temps; ils ont réagi et pris des risques
  • - la fidélité à nos sources est un creuset de l’audace nécessaire pour répondre aux défis éducatifs contemporains
  • - cette fidélité à nos fondateurs est forcément créatrice puisqu’elle nous appelle à notre tour à prendre des risques et à inventer
  • - avec les fondateurs, nous entendons le message de la Bible: «n’ayez pas peur».

 

1. Un refus : celui de la dépréciation :

  • - s’inscrire avec sérénité et détermination dans le refus du pessimisme et de la dépréciation: faire œuvre de lucidité exigeante, donner de la valeur à tout ce qui se tisse au quotidien dans les communautés éducatives et qui porte les germes d’un renouveau éducatif évident
  • - si nous travaillons ensemble, nous sortons du sentiment d’insatisfaction et parfois de solitude et des voies nouvelles s’ouvriront

 

2. Une volonté : prendre en compte l’évolution des jeunes 

 

3. Une conviction : l’école doit s’interroger et se renouveler

- « c’est mon choix » : passage des choix éthiques à la « sphère du privé »

- « je me comporte comme je le sens » – « je suis sincère donc c’est vrai »

- les enfants sont écartelés entre les messages de la famille, des médias et de l’école, parfois contradictoires

- un fleuve sans berge se transforme vite en marécage : il y a nécessité de repères communs qui permettent de se construire et de grandir ensemble

- la relation de l’autorité change : elle doit permettre à chacun de trouver sa place

- le temps est trop souvent réduit à la sensation et à l’émotion présentes alors que c’est la durée qui permet de construire et de réussir : importance de proposer un parcours

- il nous revient d’aider le jeune à hiérarchiser, ordonner, juger toutes les images dispersées ; sinon, l’écran fera écran.

 

4. Un souci : réduire l’écart entre le dire et le faire

- l’audace et la créativité ne peuvent venir que de ceux qui, parce qu’ils sont en contact permanent avec les jeunes, mettent des visages sur les défis éducatifs à relever

- il n’est de changement que dans les petits pas et dans la proximité

 

5. Un rendez-vous et une interpellation : l’appel jubilaire de Jean Paul II

- entrer dans l’espérance des temps nouveaux en repérant ce qui se vit au quotidien

 

6. Un retour aux sources : la modernité éducative des grands fondateurs

- les écoles chrétiennes sont des réponses aux déficiences de la société (J. B. de la Salle)

- les fondateurs ont eu le courage d’inventer en prenant conscience de l’écart entre l’Evangile et la condition des oubliés, des rejetés, des pauvres et des handicapés

- des hommes et des femmes de Foi se sont levés et ont créé, toujours avec d’autres et dans diverses formes originales de communautés, des modes nouveaux de présence, en particulier auprès des blessés de la vie

- éduquer, c’est prendre en compte la personne dans son intégralité

- Marcellin Champagnat : « pour bien élever les enfants, il faut les aimer »

- Don Bosco : « il importe que non seulement les garçons soient aimés mais qu’il se sachent aimés »

- l’interpellation la plus forte réside dans le courage prophétique des fondateurs pour « répondre à l’appel, risquer l’abandon de certaines sécurités, pour aller « aux frontières », comme le disait Marcellin Champagnat

 

7. Une espérance : croire à l’avenir de tout élève

- par le regard, nous donnerons consistance à l’espérance éducative

- un sens de la personne éclairé par l’Evangile

- un éducateur n’a pas le droit de désespérer d’un élève (cf Jésus dans ses rencontres avec Pierre, Zachée, etc)

- nous espérons en l’élève parce que nous aimons son avenir

- « la personne de chacun, dans ses besoins matériels et spirituels, est au centre de l’enseignement de Jésus : c’est pour cela que la promotion de la personne humaine est le but de l’enseignement catholique » J.Paul II – 1991

 

  • II. L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUES EN ASSISES

 

  1. Penser l’Etablissement scolaire autrement

 

  1. Quand les communautés éducatives prennent la parole
  • - les relations au sein de la communauté éducative?
  • - l’âpreté dans les relations vécues entre élèves
  • - une évaluation blessante
  • - la nécessité de retrouver du temps: arrêt, silence, vie intérieure, prière

 

  1. Des repères pour faire grandir la personne

-risquer la différence, la communauté éducative effective, l’inattendu de la personne

- regarder la personne comme un être en devenir : la personne est avenir et à venir, la personne est Promesse

- regarder la personne comme un être relié : nous sommes dans une culture égocentrique et appelés à découvrir que nous nous construisons avec et par les autres

- il est impératif d’éduquer son enfant à l’obsession de l’autre

- l’éducation à la décentration de soi passera par exemple à apprendre à gagner ensemble en sport

- l’ouverture à l’universel commence par cette attention à l’autre proche de moi : nous passons alors de l’individu à la personne

- regarder la personne comme un être fragile et croire que « c’est par les failles que passent l’accord et la connivence avec l’autre » Mgr Albert Rouet

- rejoindre tous ceux qui, aujourd’hui, continuent à se battre et à s’engager pour « aimer l’avenir des jeunes »

 

  • III. L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE AUJOURD’HUI: POURQUOI, POUR QUI?
  • - l’enseignement catholique n’est pas catholique par son recrutement mais par son projet
  • - relier enseignement, éducation et sens de la personne éclairé par l’Evangile

 

CONCLUSION :

  • - un éducateur est le contraire d’un fataliste: il est sourcier en ce qu’il fait émerger des talents cachés et inattendus
  • - permettre que chaque jeune puisse vivre sa propre aurore
  • - il n’est pas d’éducation sans cette passion d’Espérance en l’aurore, celle du matin de Pâques
  • - au nom de l’Evangile, toute personne est espérance incarnée et signe de vie
  • - Benoît XVI: «le programme du chrétien, le programme du bon Samaritain, le programme de Jésus est un cœur qui voit»
  • - Espérer en l’élève, c’est aimer son avenir.

 

En cette « rentrée 2007 », quel signe (grand ou petit) ai-je repéré qui me permet de dire que OUI, il est encore possible d’éduquer ?

Commentaires

Enfin le voilà!

c’est lors d’un repas entre animateurs (trices) en pastorale de l’Enseignement Catholique du Diocèse de Lille que l’idée d’un blog est venue ! alors, le voici…

Ce blog est destiné à partager nos idées sur nos pratiques pastorales mais aussi sur plein d’autres choses… les recettes, les idées décos, les bonnes adresses de restos… n’hésitez pas à l’enrichir de vos articles et de vos commentaires!

 

Commentaires

Journée mondiale des Sourds |
roquevaire cycle 3 |
walluf-lalonde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Adoptions ~ Chat(on)s
| Copropriete du Bois des val...
| POUR L'AVENIR DE MIGENNES